Boulimie, anorexie : reconnaître les premiers signes chez l’adolescent

La boulimie et l’anorexie sont des troubles du comportement alimentaire très fréquents chez les adolescents. Un changement du corps ou des problèmes psychologiques peuvent en être la cause. Ayant des répercussions pouvant devenir grave, il est nécessaire de reconnaître les signes prémonitoires de ces troubles. 

Un changement d’habitude alimentaire

Les premiers signes d’un trouble du comportement alimentaire sont le changement radical de régime. Si un adolescent est atteint d’anorexie, il réduit volontairement son apport énergétique par peur de devenir obèse. Il ne mange plus les plats et les desserts qu’il adorait autrefois, pensant que c’est trop gras ou trop sucré. Il se prive même de nourriture parfois, et bien évidemment, il perdra une masse musculaire importante. La boulimie  est l’inverse. L’adolescent consomme une grande quantité de nourritures en seulement quelques heures, et ensuite tout régurgiter pour éviter la prise de poids. Ces envies contradictoires suscitent un sentiment de dégoût qui peut se transformer en dépression. 

Une obsession sur le corps        

Les adolescents sont souvent sujets à une pression sociale, surtout au collège lorsque leur corps change à la puberté. Ils sont gênés lorsque les autres les regardent différemment à la rentrée par exemple. Ils commencent à ne pas se sentir bien dans leur peau, et cherchent tous les moyens pour « améliorer » leur corps. Soyez vigilants lorsque votre enfant se regarde plusieurs fois par jour dans un miroir,  ou s’il vous demande fréquemment s’il est trop gros ou trop maigre. Ce sont des signes d’un trouble du comportement alimentaire qu’il ne faut pas prendre à la légère. Soyez attentif à ce qu’ils font. Parlez-leur et expliquez-leur les raisons de tous ces changements sur leur corps pour qu’ils apprennent à vivre avec.

Un isolement social

Sujets à des critiques et à des remarques désobligeantes, les adultes ont tendance à perdre confiance en eux. Si cela arrive, ils chercheront toujours à s’éloigner des autres et à rester dans leur bulle. Il en est de même pour les adolescents. Lorsqu’ils sont soumis à des moqueries et à des critiques incessantes, ils fuient les endroits conviviaux.  C’est aussi l’un des signes d’un trouble du comportement alimentaire. Donc si votre enfant commence à ne pas assister au dîner, soyez alerte. Demandez-vous pourquoi votre enfant qui aimait sortir dit vouloir faire autres choses lors des sorties en famille. Faites de votre mieux pour l’aider à sortir de cette phase petit à petit, sans le brusquer.

Comment reconnaître la dépression de l’enfant ?
Suicide chez les adolescents : les signes qui peuvent vous alterter