Les dangers du manque de sommeil chez l’adolescent

Aujourd’hui, les adolescents ont un rythme de vie infernal. Coucher trop tard et se lever trop tôt pour aller à l’école est devenue normale pour les jeunes. Cependant, selon un docteur d’une Centre de consultation pédiatrique, il est très important pour les jeunes d’avoir de bonnes routines de sommeil quand ils retournent à l’école. Mais quels sont les risques du manque de sommeil de l’adolescent ?

Le manque de sommeil : un risque de déprimer les adolescents

Le manque de sommeil de l’adolescent pose de sérieux dangers pour sa santé mentale. Une nouvelle étude prouve que, pour les jeunes, même une courte durée de limitation du sommeil pourrait augmenter leur risque d’avoir des troubles psychologiques à long terme. Selon les chercheurs, l’insuffisance de sommeil affecterait une région du cerveau appelé le putamen. Pourtant, il existe un lien entre troubles de l’humeur et manque de sommeil. Après une nuit de restriction du sommeil, les participants ont également le plus de symptômes dépressifs. De nombreux de recherches montrent que la dépression est collaboratrice avec l’altération du mouvement du circuit de la récompense.

Le manque de sommeil affecte la qualité de vie des adolescents

Plusieurs jeunes approuvent que l’insuffisance de sommeil les rend mal à l’aise pendant la journée. Certains se sentent irritables, nerveux et d’autres sont très fatigués. Ils avouent que le manque de sommeil leur rend triste. En effet, le sommeil est très utile pour la santé physique et psychique. Quand il est diminué, les compétences réduisent et l’humeur séduit. Chez les jeunes, qu’ils soient déjà dans la vie active ou encore étudiants, avoir un sommeil de qualité est une priorité, pour conserver leurs capacités intellectuelles et physiques. Fort heureusement, il existe plusieurs solutions pour éviter le manque de sommeil de l’adolescent.

Quelques conseils pour prévenir le manque de sommeil

La relaxation et l’activité physique sont les solutions les plus utilisées par les adolescents. Près de 20 % des jeunes qui manquent de sommeil, avouent que pratiquer du sport améliore la qualité de sommeil. Pour bien dormir, il est essentiel aussi d’éviter les stimulants comme les boissons énergisantes, le café ou autres sodas à base de caféine. Ainsi, l’alcool et la cigarette sont également déconseillés. À propos de la nourriture, elle doit être en petite quantité le soir. Les bonnes conditions d’environnement, aussi aident à la lutte contre le manque de sommeil de l’adolescent.

Naturellement, le corps humain doit se reposer pendant un temps suffisant et régulier. Le manque de sommeil est donc très dangereux pour la santé.

Comment reconnaître la dépression de l’enfant ?
Suicide chez les adolescents : les signes qui peuvent vous alterter