Première visite chez le gynécologue : à quel âge de l’adolescence ?

Votre fille commence à devenir adolescente. Son corps commence à changer. Vous avez aussi remarqué les sauts d’humeur et les comportements typiques de la puberté. Une adolescente se doit de consulter un gynécologue. Il est très important de savoir à l’avance les changements qu’elle doit traverser. Les mères sont, la plupart du temps, les personnes qui accompagnent la jeune fille pour sa première visite chez le gynécologue. C’est une consultation classique dans la majorité des cas. Le médecin peut aussi pratiquer des examens physiques si la nécessité se présente.

Le moment idéal pour la première visite chez un gynécologue

Une visite de routine chez un spécialiste n’est pas une obligation. La jeune fille a le choix d’y aller ou non. Tout dépend de son envie. Pour l’encourager à prendre un rendez-vous chez un gynécologue, les parents doivent la mettre en confiance. La puberté débute à partir de 9 ans. Une fille peut ainsi décider de passer sa première visite chez le gynécologue lors de ses premières règles. Ici, le médecin expliquera à la fille et à la mère accompagnatrice les gestes et les précautions à prendre. Elle peut aussi consulter après les premiers rapports sexuels. Dans tous les cas, il ne faut pas attendre qu’un évènement se produise pour consulter.

Le déroulement d’une visite chez le médecin spécialiste

La première visite chez le gynécologue ne sera pas entièrement médicale. La jeune fille doit être mise en confiance, pour pouvoir l’aider au maximum. La mère ou bien l’accompagnateur seront dans l’obligation de présenter le médecin comme une personne de confiance. La consultation sera donc une visite de courtoisie, mais dans un espace médicalisé. Une séance de question – réponse occupe la majeure partie de la consultation. Ensuite, le médecin peut faire des examens physiques, si nécessaire. L’examen physique n’est utile que quand la fille se plaint de douleur particulière, ou quand elle a de sensations inhabituelles dans son organisme.

Les buts de la consultation

Le partage d’information est le but premier d’une consultation. Lors d’une visite après les premières règles, le médecin conseille sur les précautions à prendre et les pratiques néfastes. Après les premiers rapports sexuels, le médecin est dans l’obligation de pratiquer quelques examens de dépistage systématique en plus des partages d’informations. Il pourra faire des frottis ou un bilan sanguin pour dépister des virus ou des bactéries. Si elle se plaint sur une gêne dans son organisme, les examens médicaux classiques seront présents.

Comment reconnaître la dépression de l’enfant ?
Suicide chez les adolescents : les signes qui peuvent vous alterter